CYBERVIOLENCE

La cyberviolence est un type de violence
perpétré par le biais d'internet et/ou des moyens
de télécommunications

Stop press haters

le 1er outil de veille contre la cyberviolence
faites aux journalistes

152

tweets haineux comptabilisés
depuis le 3 Mai 2018*

Lire le communiqué

* Sur une base des comptes Twitter de 200 journalistes au 4 mai 2018

< Retour au compteur

À propos

StopPressHaters est un nouvel outil, permettant de comptabiliser les messages injurieux adressés aux journalistes. La profession est troisième sur le podium des groupes de personnes les plus attaquées sur les réseaux sociaux. Entre impunité et anonymat, les trolls et haters banalisent la haine en ligne. Créé à l’initiative de l’association Respect Zone, notre outil vise à quantifier les messages violents et malveillants envers les professionnels de la presse.

Respect Zone est une association qui œuvre pour la construction du droit au respect numérique. Elle offre des outils positifs de communication non violente et d’éducation au numérique pour protéger la liberté de l’expression, développer l’auto modération des internautes, pour la défense des victimes de cyberviolence et notamment la prévention de la cyber violence et la protection de l’enfance.

Contact : info@respectzone.org

< Retour au compteur

Comment ca marche

Notre robot fonctionne selon une liste de 125 insultes, ainsi qu'une liste de journalistes, actualisée en permanence. Chaque homme ou femme de presse est libre et responsable de se signaler afin d'être intégré au champs d'analyse du robot. Ils peuvent se signaler de deux manières, en tweetant @StopPressHaters ou bien par le biais du site https://stoppresshaters.org, qui héberge le compteur d’injures.

La base de donnée de journalistes devrait donc s'agrandir de jour en jour; au 3 mai 2018, date de lancement de l'opération, nous en avons listés une centaine.
Après signalement, Respect Zone vérifie l'authenticité des journalistes selon différents critères.

Contact : info@respectzone.org